LA PENDUE DE LONDRES, Didier Decoin (2013)

7761038773_la-pendue-de-londres

Didier Decoin, superbe conteur, nous propulse dans la vie de Ruth Ellis, jeune femme naïve, idéaliste (mais pas stupide), bousculée par la vie mais avide de bonheur.

Ruth Ellis qui sera la dernière femme exécutée en Angleterre en 1955, et dont Didier Decoin ravive le triste devenir avec beaucoup de pudeur et d’empathie. Croisant son destin avec celui de son bourreau, l’auteur nous ouvre grand les bras et nous fait pénétrer au cœur de la vie de Ruth, malheureuse en amour, battue, molestée par ses amants et maris, et qui finira pendue après avoir tué son dernier amour, bizarrement aveuglée par la jalousie, non par les coups incessants que celui-ci faisait pleuvoir sur sa personne.

Une histoire vraie passionnante, d’une grande tristesse et magistralement écrite. Abusée par son père, prostituée, blessée et bafouée par les hommes, cette jolie jeune femme peu chanceuse, au caractère singulier et d’une immense dignité finira au fond d’une fosse sans avoir jamais cherché à se défendre lors de son procès. Bouleversant, merci M. Decoin…

Publicités

Une réflexion sur “

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s