L’Ecume des jours, Michel Gondry (2013)

l-ecume-des-jours1

J’ai attendu ce film pendant trois mois, la bave aux lèvres et l’oreille dressée…

Et, si le livre de Boris Vian ne fait pas partie de mon panthéon des œuvres cultes, il n’en reste pas moins une référence en matière d’originalité, de poésie et d’onirisme, que seul Michel Gondry (réalisateur de grand talent), avec son univers hautement fantaisiste, pouvait s’approprier.

La déception est malheureusement à la hauteur de l’attente. En trois mots, c’est pompeux, prétentieux et ennuyeux… On étale ici des acteurs sous-exploités, creux et transparents, qui mettent autant de cœur à jouer leur personnage que j’en mets pour aller au supermarché (c’est peu dire)! Gondry se prend à son propre piège, multipliant et étalant à l’infini ses gadgets et autres trouvailles scénaristiques sans grande importance, finissant par perdre l’essentiel, l’histoire en elle-même et l’émotion qui devrait s’en échapper…

Déçue et en colère face à ce long-métrage qui aurait dû être un chef-d’œuvre et qui ne restera qu’une production artistique mineure en forme d’acte manqué…

Publicités

Une réflexion sur “

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s