LE PASSE, Asghar Farhadi (2013)

21010314_20130604174853439

Après le sobre et lumineux « Une séparation », le réalisateur iranien Asghar Farhadi revient avec un nouveau film percutant et poignant pour lequel il privilégie, encore une fois, une histoire simple, de la vie de tous les jours, sans fioriture, mais qu’il parvient habilement à sublimer au contact d’acteurs irréprochables…

Marie et Ahmad sont enfin  sur le point de divorcer après quatre années d’attente. Celui-ci, fraîchement débarqué de Téhéran, découvre en arrivant en France la relation conflictuelle qu’entretient son ex-femme avec sa fille Lucie, et la présence du petit ami de Marie, Samir, homme discret et impénétrable…Ahmad, homme déraciné et déboussolé qui cherchera à saisir le secret qui empêche  les deux femmes de vivre sereinement leur relation mère-fille…

Une analyse au scalpel des rapports humains d’une justesse incroyable et des acteurs bouleversants et investis pour un long-métrage  ambitieux et maîtrisé. Coup de chapeau à Bérénice Bejo, qui, en dehors de ses collaborations avec Michel Hazanavicius, se révèle enfin comme une belle et grande actrice…

Et aussi :    Une séparation, Asghar Farhadi

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s