LA LOGEUSE, Fiodor Dostoïevski (1847)

9782742729029

« Vilipender » (même  un tout petit peu) l’immense Dostoïevski, revient à signer son arrêt de mort… Bien m’en prenne, je tente le diable, ce petit ouvrage ne m’ayant pas convaincue, ce  qui par ailleurs ne remet pas en cause la très grande qualité du reste de son œuvre (il ne manquerait plus que ça…).

L’une des premières nouvelles de l’écrivain russe donc, qui, selon moi, n’est pas tout à fait une réussite…

Ourdynov, jeune homme introverti, esseulé, et passionné de science cherche un nouveau logement au cœur de la majestueuse Saint-Pétersbourg. Un soir, ses pas égarés le mènent jusque dans une église, où il croise un vieillard accompagné d’une jeune femme, dont la beauté n’a d’égal que son tempérament impénétrable et évanescent ; un mirage dont il tombe immédiatement et éperdument amoureux. Il s’arrange alors pour recroiser le chemin de ces deux personnages étranges, et parvient même à se faire loger par eux, mais sera vite déstabilisé par l’atmosphère particulière qui règne dans ce petit appartement sombre et peu chaleureux. Ourdynov, perturbé par une ambiance malsaine et  pesante, aura dès lors bien du mal à déterminer lequel de ses deux colocataires est le plus aliéné…

Evidemment, l’écriture est splendide et majestueuse, mais l’ensemble extrêmement flou et embrouillé laisse une profonde impression de confusion et d’inabouti. Ayant eu, personnellement, du mal à visualiser les tenants et les aboutissants d’une histoire au départ captivante, mon enthousiasme est donc retombé peu à peu, et m’a laissé entre les mains une  nouvelle qui se lit, à mon grand regret, sans grande passion…

Et aussi :    Machenka, Vladimir Nabokov

Publicités

2 réflexions sur “

  1. Effectivement, le point de départ est pourtant plutôt engageant… On pardonne à Dostoïevski des débuts un peu brouillon ; il faut bien un début à tout !

    • C’est EXACTEMENT ça, tout est parfaitement résumé!! C’était une de ses premières nouvelles, et écrire comme cela à 26 ans c’était déjà incroyable. Et il ne s’agit ici que d’une chronique bien suggestive, je serais ravie d’avoir d’autres points de vue! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s